Microsoft : quelques idées sur l’IA

2,00

Depuis de longue date, Microsoft développe de l’intelligence artificielle, plus particulièrement du deep learning, du machine learning, et du reinforcement learning.
Cette technologie connaît un intérêt actuellement, ceci est du à trois facteurs : l’algorithmie, la puissance de calcul et la quantité des données. Les données aident à améliorer les algorithmes mais entraînent des contraintes réglementaires. Mais elles peuvent être générées par l’IOT, qui, associé à l’IA gagne en autonomie.
Enjeu fort pour les entreprises, l’IA les aide à améliorer leur système d’information, leur legacy.
Elle les oblige à repenser leur modèle d’affaires, leur valeur ajoutée et à transformer leurs produits.
La création de modèles non biaisés est un impératif, afin d’éviter les erreurs et faire preuve de transparence, cela implique d’instaurer des règles d’éthique.
Pour créer une IA, une équipe composée d’un développeur, d’un data scientist, d’un expert métier semble la meilleure solution.
Au-delà de l’entreprise, l’IA peut aider à résoudre des problèmes sociétaux, de santé, d’inclusion.

Auteur: Eneric Lopez    13 pages   Parution: Transversus n°14

Catégorie :

Description

Depuis de longue date, Microsoft développe, notamment par le biais de sa R&D, de l’intelligence artificielle, plus particulièrement du deep learning, du machine learning, et du reinforcement learning.
Cette technologie connaît un intérêt actuellement.
Trois facteurs expliquent cet intérêt : l’algorithmie, la puissance de calcul et la quantité des données. Ces données aident à améliorer les algorithmes mais entraînent des contraintes réglementaires. Elles peuvent être générées par l’IOT, qui, associé à l’IA gagne en autonomie.
Enjeu pour les entreprises, l’IA peut les aider à améliorer leur système d’information, leur legacy.
Elle les oblige également à repenser leur modèle d’affaires, leur valeur ajoutée et à transformer leurs produits.
Toutefois, la création de modèles non biaisés est un impératif, afin d’éviter les erreurs et faire preuve de transparence, ce qui implique d’instaurer des règles d’éthique.
Pour créer une IA, une équipe composée d’un développeur, d’un data scientist, d’un expert métier semble la meilleure solution. Au-delà de l’entreprise, l’IA peut aider à résoudre des problèmes sociétaux, de santé, d’inclusion.

Auteur: Eneric Lopez       13 pages    Parution: Transversus n°14

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Microsoft : quelques idées sur l’IA”

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

X